Essai n° 236 : Poisson, essai de toxicité aiguë au stade embryonnaire

La méthode d’essai décrite dans la présente ligne directrice permet de déterminer la toxicité aigüe ou létale des produits chimiques chez le poisson-zèbre (Danio rerio) au stade embryonnaire.

Les œufs de poisson-zèbre fraîchement fécondés sont exposés au produit chimique testé durant une période de 96 heures. Vingt embryons (un embryon par puits) sont exposés au produit chimique testé par niveau de concentration. L’essai compte cinq concentrations croissantes de produit chimique testé et un témoin. Toutes les 24 heures, quatre observations sont utilisées comme indicateurs de létalité et enregistrées : (i) la coagulation des œufs fécondés, (ii) l’absence de formation de somites, (iii) le non-détachement du bourgeon caudal dans le sac vitellin, (iv) l’absence de battements du cœur. À la fin de la période d’exposition, on détermine la toxicité aiguë ou létale (CL50) d’après le résultat positif obtenu en ce qui concerne l’une des quatre observations apicales notées, et l’on calcule la CL50. Le rapport d’étude inclut également un certain nombre d’informations relatives à la conduite de l’essai, dont la concentration d’oxygène dissous, le pH, la dureté totale, la température et la conductivité des solutions, les concentrations mesurées du produit chimique testé, et la réponse aux critères de validité de l’essai.

French English