Essai n° 235 : Chironomus sp., essai d'immobilisation immédiate

Cette Ligne directrice décrit un essai aigu d’immobilisation de chironomes, conçu pour compléter les les Lignes directrices pour des essais de toxicité chroniques sur chironomes (LD 218, 219 et 233). La méthode d’essai s’appuie sur la LD 202 : Daphnia sp., essai d’immobilisation immédiate. Des chironomes au premier stade larvaire sont exposés à une gamme de concentrations de la substance d’essai dans un récipient contenant uniquement de l’eau, pour une période de 48 heures. C. riparius est l’espèce préférrée, mais il est aussi possible d’utiliser C. dilutus ou C. yoshimatsui. Il convient d’utiliser, pour chaque concentration d’essai et pour les témoins, au moins 20 animaux, répartis de préférence en quatre groupes de cinq animaux. Au moins cinq concentrations sont utilisées pour l’essai définitif, avec un témoin pour l’eau de dilution et un pour le solvant (le cas échéant). L’immobilisation est enregistrée à 24 et 48 heures. La CE50 est calculée à 24 et 48 heures (si les données le permettent). Un essai limite à concentration unique peut être conduit à 100 mg/l de substance d’essai ou jusqu’à sa limite pratique de solubilité (Si cette valeur est la plus basse), de façon à démontrer que la CE50 est supérieure à cette concentration.

French English