Essai n° 233 : Essai de toxicité sur le cycle de vie des chironomes dans un système eau-sédiment chargé ou eau chargée-sédiment

Cette Ligne directrice est conçue pour évaluer les effets d'une exposition prolongée à des produits chimiques sur le cycle de vie du Chironomus sp., un diptère vivant dans les sédiments d'eau douce. Des chironomes au premier stade larvaire sont exposés à une gamme de cinq concentrations de la substance d'essai dans un système sédiment-eau. L'essai débute par l'introduction de larves du premier stade (1ère génération) dans des béchers expérimentaux contenant du sédiment chargé. Il est également possible d’injecter la substance d’essai dans l’eau après l’introduction des larves. L’émergence des chironomes, le délai d’émergence et le sex-ratio des moucherons complètement émergés et vivants sont évalués. Les adultes émergés sont transférés dans des cages d’élevage pour faciliter l’essaimage, l’accouplement et la ponte. Le nombre d’amas d’œufs et leur fertilité sont évalués. Ces amas d’œufs produisent les larves du premier stade de la 2ème génération. Ces larves sont placées dans des béchers expérimentaux fraîchement préparés (les récipients sont chargés de la même façon que pour la 1ère génération) afin de déterminer la viabilité de la 2ème génération via l’évaluation de l’émergence des chironomes, du délai d’émergence et du sex-ratio des moucherons complètement émergés et vivants. Toutes les données sont analysées, soit en utilisant un modèle de régression pour estimer la concentration qui entraînerait une réduction de x % de l’effet mesuré, soit en ayant recours à un test d’hypothèse pour déterminer une concentration sans effet observé (CSEO). Cette dernière méthode nécessite une comparaison des réponses au traitement avec les réponses témoins adéquates à l’aide de tests statistiques.

French English