Essai n° 224 : Détermination de l'inhibition de l'activité des bactéries anaérobies

Réduction de la production de gaz par une boue (d'eaux usées) à digestion anaérobie

Cette Ligne directrice décrit une méthode, qui fournit des informations utiles pour prédire l'effet probable d'une substance d'essai sur la production de gaz dans des digesteurs anaérobies.

Des fractions aliquotes d'un mélange de boue à digestion anaérobie (20 g/l à 40 g/l de matières solides totales) et d’une solution de substrat dégradable sont incubées seules, et, simultanément, avec une gamme des concentrations de la substance d'essai, dans des récipients scellés, pendant une période pouvant atteindre trois jours. Au moins trois réplicats sont utilisées pour chaque gamme de concentration. Cette étude inclut la mesure de la pression (indication de la quantité de gaz) et du pH. Le pourcentage d'inhibition de la production de gaz, provoqué par les diverses concentrations de la substance d'essai, est calculé à partir des quantités produites dans les flacons d'essai et témoins (avec du 3,5-dichlorophénol). La CE50 et d’autres concentrations efficaces sont calculées à partir des courbes du pourcentage d’inhibition en fonction de la concentration des produits chimiques d’essai, ou, le plus souvent, de son logarithme.

French English