Essai n° 212: Poisson, essai de toxicité à court terme aux stades de l'embryon et de l'alevin

Cet essai de toxicité à court terme chez le poisson aux stades de l'embryon et de l'alevin consiste à exposer les stades compris entre l'oeuf qui vient d'être fécondé et la fin du stade de l'alevin.

Les stades de l'embryon et de l’alevin des poissons sont exposés à cinq concentrations de la substance d'essai dissoute dans l'eau. Selon la nature de la substance d'essai, il est possible d’utiliser un essai semi-statique ou dynamique. L'essai débute quand on place au moins trente oeufs fécondés divisés en nombre égal entre au moins trois compartiments d’essai identiques pour chaque concentration. Il se termine juste avant que le sac vitellin d’une quelconque larve d’un quelconque compartiment ait été complètement absorbé ou avant que les poissons témoins ne meurent d’inanition. Les effets létaux et sublétaux sont évalués et comparés aux valeurs contrôles pour déterminer la concentration minimale avec effet observé et la concentration sans effet observé. Alternativement, ils peuvent être analysés en utilisant un modèle de régression afin d'estimer la concentration qui provoquerait un certain pourcentage d'effet. Le rapport d'étude inclut le comptage quotidien de la progéniture, l'enregistrement quotidien de la mortalité parentale, la mesure hebdomadaire de la concentration en oxygène, de la température, des valeurs du pH, et la détermination des concentrations de la substance d'essai. Elle devrait également inclure les observations d’apparence anormale, de comportement anormal, de l’éclosion et de la survie.

French English