Essai n° 211 : Daphnia magna, essai de reproduction

La méthode d’essai décrite dans cette Ligne directrice permet d’évaluer les effets d’un produit chimique sur la descendance engendrée de l’espèce Daphnia magna Straus. A cette fin, de jeunes daphnies femelles sont exposées à un produit chimique placé dans l’eau à cinq concentrations différentes au minimum. Pour les essais semi-statiques, un minimum de 10 individus à chaque concentration, et pour les essais dynamiques, 40 individus par concentration divisés en quatre groupes de 10 individus, sont utilisés. La durée de l’essai est de 21 jours. Le nombre total de descendants vivants par animal parent non décédé de manière accidentelle ou fortuite durant l’essai, ainsi que le nombre de descendants vivants par animal parent survivant à fin de l’essai doivent être rapportés. Le rapport d’étude comprend également: le comptage quotidien de la descendance, la mortalité quotidienne des animaux parents, la mesure hebdomadaire de la concentration en oxygène, la température, la dureté de l’eau et son pH, et la détermination des concentrations testées du produit chimique. De manière optionnelle, d’autres effets peuvent être rapportés, tels que la présence de mâles parmi les nouveau-nés. La descendance engendrée par les parents exposés au produit chimique est analysée en la comparant à celle des témoins afin de déterminer la concentration minimale avec effets observés (CMEO) et la concentration (maximale) sans effet observé (CSEO), ainsi qu’en déterminant la concentration qui entraîne une diminution de x% de la descendance engendrée, telle que déterminée par une analyse de la régression.

French English