Essai n° 209: Boue activée, essai d'inhibition de la respiration (oxydation du carbone et de l'ammonium)

Cette Ligne directrice est conçue pour évaluer les effets d’une substance sur les microorganismes de boue activée de station d’épuration en mesurant le taux de respiration (oxydation du carbone et/ou de l’ammonium) par la consommation d’oxygène. Les résultats de l’essai peuvent servir d’indicateurs de concentrations non inhibitrices à utiliser dans les essais de biodégradation. L’essai permet de déterminer les valeurs CEx et ou CSEO pour la substance d’essai. L’inhibition de trois différentes consommations d’oxygène peut être déterminée: totale, hétérotrophique seulement, et celle due à la nitrification en absence et présence de N-allylthiourée, un inhibiteur spécifique de nitrification. Pour obtenir une CSEO et une CEx, il est recommandé d’utiliser 5 concentrations d’essai appartenant à une série géométrique avec 5 réplicats et 6 témoins. Dans chaque récipient d’essai, des mélanges d’essai contenant de l’eau, de l’eau usée reconstituée et la substance d’essai sont incubés à pH 7.5 ±0.5 et à une température de 20±2°C, sous aération forcée, pour maintenir la concentration en oxygène dissous au dessus de 60-70% de saturation. La consommation d’oxygène est mesurée après 3 heures d’exposition et des mesures supplémentaires de 30 minutes peuvent être ajoutées au cas où la substance soit dégradée rapidement.

French English