Essai n° 201: Algues d'eau douce et cyanobactéries, essai d'inhibition de la croissance

Le but de cet essai est de déterminer les effets d'une substance sur la croissance d'algues microscopiques dulcicoles et/ou de cyanobactéries. Les organismes d'essai en phase de croissance exponentielle sont exposés à la substance d'essai dans des cultures en lots normalement sur une période de 72 heures.

L’effet observé est la réduction de croissance dans une série de cultures d'algues exposées à, au moins, cinq concentrations d'une substance d'essai. Trois réplicats pour chaque concentration d'essai doivent être employées. L’effet est évalué en fonction de la concentration d'exposition, en comparaison avec la croissance moyenne des cultures témoins. On permet la croissance exponentielle sans restriction des cultures dans des conditions suffisamment nutritives (deux milieux de croissance alternatifs: l'OCDE et l'AAP) et un éclairage continu fluorescent. La croissance et l'inhibition de croissance sont quantifiées à partir des mesures de la biomasse des algues en fonction du temps. L'essai limite correspond à un niveau de dose de 100 mg/l. Cette étude inclut la détermination, au moins quotidienne, de la biomasse des algues, la mesure du pH (au début et à la fin) et une observation microscopique. Cette Ligne directrice décrit deux variables : le taux de croissance spécifique moyen, et le rendement.

 

French English