Essai n° 115: Tension superficielle des solutions aqueuses

Cette Ligne directrice décrit des méthodes pour déterminer la tension superficielle (en N/m) des solutions aqueuses. Les méthodes sont basées sur la mesure de la force qu'il est nécessaire d'exercer verticalement sur un étrier ou un anneau, en contact avec la surface du liquide, afin de le séparer de la surface, ou d'un plat, dont un bord est en contact avec la surface, afin d'arracher le film formé.

Il y a quatre méthodes différentes : la méthode de la plaque, la méthode de l'étrier, la méthode de l'anneau et la méthode de l'anneau harmonisée de l'OCDE. Elles sont décrites en détail dans la norme ISO 304-1985. Les méthodes décrites s'appliquent aux solutions aqueuses de la plupart des substances indépendamment de leur degré de pureté. La concentration doit être 90% de la solubilité à saturation, mais doit être au-dessous de 1g/l. Ceci sera donc effectué sous un dispositif de couverture pour éviter des interférences à 20°C environ. L'anneau est immergé en dessous de la surface de la solution. Alors, le porte échantillon, sur lequel est posé le récipient, est abaissé graduellement et à une vitesse constante d'approximativement 0.5 cm/min pour détacher l'anneau de la surface jusqu'à ce que la force maximum soit atteinte. La force est lue sur le tensiomètre. Après exécution de la première mesure, des mesures sont répétées jusqu'à ce qu'une valeur constante de tension superficielle soit atteinte.

French English