Essai n° 110: Distribution de la Taille des Particules/ Distributions de la Longueur et du Diamètre des Fibres

Cette Ligne directrice décrit deux méthodes. Ces tests sont applicables uniquement à des substances insolubles dans l’eau (solubilité < 10-6g/l).

La première (méthode A) sert à fournir des informations sur le transport et la sédimentation de particules insolubles dans l’eau et l’air. Il y a plusieurs méthodes standards disponibles qui répondent aux conditions de sensibilité : la sédimentation, la centrifugation ou le compteur Coulter. L'échantillon est soumis à un examen au microscopique à lumière ordinaire pour déterminer la nature approximative de ses particules. Des données sont obtenues pour 3 domaines de taille différents : > 200 µm, < 2 µm et de 2 à 200 µm. La méthode A, qui détermine le rayon hydrodynamique effectif Rs (seulement pour 2 μm < Rs < 100 μm), sera utilisée pour les produits particulaires qu'ils soient fibreux ou non fibreux.

La méthode B est employée dans le cas spécial des matériaux qui peuvent prendre la forme de fibre ; elle est plus spécialisée, peu fréquemment requise et implique un examen microscopique. La microscopie électronique de balayage (MEB) ou de transmission (MET) sont exigées. Il n'y a aucun procédé standard actuellement. La longueur totale (l) et le diamètre (d) des fibres de d≥ 0.1µm et l≥ 5µm sont demandés. Deux histogrammes sont préparés basés sur l'examen d’au moins 50 fibres chacun.

French English