Essai n° 104: Pression de vapeur

Cette Ligne directrice décrit huit méthodes pour mesurer la pression de vapeur. Chacune peut être appliquée dans différentes gammes de pression de vapeur. La pression de vapeur (en Pascal) d’une substance est définie comme la pression de saturation au-dessus d'une substance solide ou liquide et est déterminée à différentes températures (en Kelvin).

Les méthodes employées sont : la méthode dynamique (la méthode de Cottrell), la méthode statique, la méthode de l’isoténiscope, la méthode d'effusion : balance de pression de vapeur, la méthode d'effusion : cellule de Knudsen, la méthode d'effusion: thermogravimétrie isothermique, la méthode par saturation de gaz et la méthode de la jauge à rotor. Quelle que soit la méthode choisie, la pression de vapeur doit être déterminée à au moins deux températures. Dans le domaine compris entre 0 et 50° C, il est préférable d'effectuer des mesures à au moins trois températures, en vue de vérifier la linéarité de la courbe de pression de vapeur. Dans le cas des méthodes d'effusion et de la méthode par saturation de gaz, il est recommandé un intervalle de températures des mesures comprises entre 120 et 150 °C au lieu de 0 à 50° C.

French English