Essai n° 103: Point d'ébullition

Cette Ligne directrice décrit des méthodes pour déterminer le point d’ébullition de substances d’essai. Le point d’ébullition d’un liquide est défini comme la température (en Kelvin) à laquelle la pression de vapeur est égale à la pression atmosphérique standard de 101.325 kPa.

L’influence des impuretés sur le point d’ébullition dépend de la nature de l’impureté. Les méthodes décrites dans cette Ligne directrice peuvent être appliquées à des substances liquides et à bas point de fusion, si toutefois celles-ci ne subissent pas de changement chimique à des températures inférieures au point d’ébullition. Les méthodes sont : l’ébulliomètre, la méthode dynamique, la méthode de distillation, la méthode selon Siwoloboff, la détection photoélectrique, l’analyse thermique différentielle, l’analyse calorimétrique différentielle. La détection photoélectrique et l'analyse thermique permettent de mesurer le point d'ébullition et le point de fusion. La méthode dynamique présente l'avantage de servir aussi à déterminer la pression de vapeur.

French English