1887

Économie de la lutte contre le changement climatique

Politiques et options pour une action globale au-delà de 2012

image of Économie de la lutte contre le changement climatique

Alors que se profile la perspective d’un doublement des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale d’ici 2050, ce livre explore des solutions réalisables pour  réduire celles-ci à moindre coût. Par le biais de l’analyse quantitative, il aborde des questions cruciales pour la politique climatique :

·         Quelle combinaison d’instruments nécessaires à la politique climatique  permettrait d’obtenir les meilleurs résultats ?

·         Quelle est l’ampleur des coûts économiques et environnementaux d’une mise en application  des politiques d’atténuation du changement climatique qui ne couvre pas l’ensemble des pays et des secteurs ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’outils politiques destinés à étendre cette mise en œuvre tels que les accords sectoriels internationaux ou les tarifs d’ajustement à la frontière ? Quels sont les défis  posés par l’intégration d’un mécanisme destiné à réduire les émissions résultant de la déforestation et de la détérioration des forêts ?

·         De quelle manière pouvons-nous concrètement développer un marché du carbone à l’échelle mondiale ?

·         Quels sont les arguments en faveur des politiques de soutien à la R-D et à la technologie et que peut-on raisonnablement attendre de celles-ci ?

·         Pour les grands pays émetteurs, quelle est l’importance des incitations à prendre part à un accord d'atténuation du changement climatique, compte tenu des coûts et avantages liés à une telle action, y compris les avantages connexes résultant d’une pollution réduite de l’air ambiant et d’une sécurité énergétique renforcée ? Comment ces incitations peuvent-elles être améliorées ? De quelle façon les transferts internationaux de ressources et de technologies peuvent ils apporter un soutien accru à l’action ?

French English

.

Annexe 2

Aperçu du modèle de l'OCDE ENV-Linkages

Le modèle d’équilibre général de l’OCDE ENV-Linkages est le successeur du modèle GREEN de l’OCDE pour les études environnementales, qui a été initialement développé par le Département des affaires économiques de l’OCDE (Burniaux, et al., 1992) et que la Direction de l’environnement de l’OCDE a maintenant en charge. GREEN a été utilisé au départ pour étudier les mesures d’atténuation du changement climatique ; sa version la plus élaborée est commentée dans Burniaux (2000). Le modèle GREEN a ensuite été modifié pour devenir le modèle Linkages, puis la plate-forme de modélisation JOBS/Polestar, qui a été utilisée pour établir les Perspectives de l’environnement de l’OCDE à l’horizon 2020. Une version de ce modèle est également utilisée à l’heure actuelle à la Banque mondiale pour les recherches concernant les questions économiques mondiales de développement. Le modèle a été utilisé précédemment pour établir un scénario de référence jusqu’en 2030 et pour étudier les conséquences du changement structurel (y compris sous l’angle de certains impacts environnementaux) lié à la croissance économique. Une grande partie des travaux d’application du modèle est présentée dans différents chapitres des Perspectives de l’environnement à l’horizon 2030 (2008). En ce qui concerne les caractéristiques du modèle et les résultats d’analyses de sensibilité, on pourra se reporter à OCDE (2006).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error