1887

De l'eau pour tous

Perspectives de l'OCDE sur la tarification et le financement

image of De l'eau pour tous

L’eau est indispensable au développement humain et économique, ainsi qu’à la survie des écosystèmes. Cependant, des milliards de personnes n’ont pas accès aux services d’eau et d’assainissement, en premier lieu à cause d’une mauvaise gouvernance et d’un manque d’investissement et d’entretien. Ce rapport met l’accent sur les aspects économiques et financiers de la gestion des ressources et de la fourniture des services d’eau, sur la nécessité d’aborder ces questions complexes de manière intégrée (en prenant en compte les questions de gouvernance), et sur la nécessité de réunir des faits solides pour étayer la formulation et la mise en œuvre des politiques. L'ouvrage résume les travaux de l'OCDE dans ce domaine.

French English

.

La gestion des ressources en eau dans le secteur agricole

L’agriculture représente environ 40 % de la consommation d’eau douce dans les pays de l’OCDE et 70 % à l’échelle mondiale. Elle constitue donc un enjeu majeur pour des politiques de gestion des ressources en eau qui visent à améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau tout en répondant aux besoins environnementaux et sociaux. La gestion des ressources en eau en agriculture représente une problématique complexe en raison de la diversité des systèmes de production agricole, des conditions climatiques, des sources d’eau, des droits de propriété, des dispositifs institutionnels et des contextes culturels et sociaux. Les politiques et mesures engagées à l’avenir seront influencées par la croissance démographique, l’augmentation de la demande alimentaire et le changement climatique. Pour faire face à ces défis, il importera que les décideurs des pays de l’OCDE : reconnaissent la complexité et la diversité de la gestion des ressources en eau dans le secteur agricole ; réforment les structures institutionnelles pour la gestion de l’eau en agriculture ; s’assurent que les redevances sur l’eau à usage agricole couvrent les coûts de distribution ; accroissent la capacité d’adaptation de l’agriculture aux conséquences du changement climatique et de la variabilité du climat ; améliorent l’intégration des politiques relatives à l’agriculture, l’eau, l’énergie et l’environnement ; et comblent les lacunes en matière de connaissances et d’information afin de mieux orienter la gestion des ressources en eau.

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error