Contenu en émissions de dioxyde de carbone des échanges internationaux

Les indicateurs de l'OCDE sur le contenu en émissions de dioxyde de carbone (CO2) des échanges internationaux sont établis à partir de la version de 2015 des Tableaux Internationaux des Entrées-Sorties de l'OCDE (TIES) et des statistiques de l'Agence Internationale pour l'Energie (AIE) concernant les émissions de CO2 liées à la combustion de fioul.

Les émissions de CO2 liées à la production sont estimées en assignant les données de l'AIE sur les émissions de CO2, aux 34 secteurs d'activités des TIES de l'OCDE, ainsi qu'à la demande finale de fioul, répartie à la fois selon les résidents et les non-résidents.

Les émissions de CO2 liées à la consommation sont, quant à elles, calculées en multipliant les intensités des émissions dues à la production (c) par la matrice inverse mondiale de Leontief (I-A)(-1) et la matrice de la demande finale mondiale (Y) des TIES de l'OCDE. Pour ce faire, on retiendra la colonne des sommes de la matrice de résultats et on y ajoutera les émissions residentielles ainsi que celles liées aux réseaux routiers privés (FNLC), i.e. les émissions directes de la demande finale: colsum [ diag(c) (I-A)(-1) Y ] + FNLC.

Le système TIES comptabilise les différences parfois inhérentes aux données sur les échanges (ici référencées sous le code DISC). Les émissions rattachées à DISC figurent explicitement dans les données des indicateurs concernés (e.g. voir l'indicateur FD_CO2). Cela permet de s'assurer que sur le plan mondial, les émissions de CO2 dues à la production correspondent à celles imputables à la consommation de CO2.

French English