1887

Coûts de l'inaction sur des défis environnementaux importants

image of Coûts de l'inaction sur des défis environnementaux importants

Les coûts de l’inaction peuvent être considérables et, dans certains cas, représenter un grave préjudice pour les économies de l’OCDE. L’estimation de ces coûts peut être très utile pour déterminer les domaines dans lesquels des interventions sont nécessaires et pour établir les priorités pour l’action future. Toutefois il subsiste une grande incertitude à toutes les étapes de l’évaluation des impacts de la dégradation de l’environnement et des ressources. Même si les coûts de l’inaction sont jugés importants, recenser les secteurs précis où les politiques de l’environnement doivent être renforcées exige une comparaison minutieuse entre les coûts marginaux de l’inaction et de l’action. Ce rapport fournit un ensemble de grandes orientations pour l’évaluation des coûts de l’inaction et examine les principaux problèmes susceptibles de se poser à l’avenir dans ce domaine très complexe.

French English

.

Coûts de l'inaction face à la pollution de l'air et de l'eau

Ce chapitre résume les résultats d’un certain nombre d’études d’évaluation donnant une indication des coûts de l’inaction face à la pollution de l’air et de l’eau. Les coûts sanitaires représentent souvent 80 % ou plus du total des coûts sociaux estimés dans les études d’évaluation, notamment lorsque sont pris en compte des coûts intangibles importants comme ceux correspondant aux « douleurs et souffrances ». Ces impacts sanitaires ont des conséquences économiques non négligeables, en particulier sur la productivité de la main-d’oeuvre et les finances publiques. Les coûts induits par la dégradation des écosystèmes sont eux aussi importants, et concernent la productivité dans les secteurs fondés sur l’exploitation des ressources naturelles, les marchés immobiliers et les dommages matériels. Ils ont un impact direct sur l’économie, même si les incidences ne sont pas toujours pleinement reconnues. C’est pourquoi, dans la mesure où la dégradation de l’état de l’environnement contribue à la morbidité, l’inaction face à la pollution de l’air et de l’eau est un problème qui a une portée macroéconomique.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error