1887

Boîte à outils pour des politiques et la gouvernance de l’eau

Converger vers la Recommandation du Conseil de l’OCDE sur l’eau

image of Boîte à outils pour des politiques et la gouvernance de l’eau

La boîte à outils recense des politiques, des modes de gouvernance et des instruments qui facilitent la conception et la mise en œuvre d’une gestion de l’eau en phase avec la Recommandation du Conseil de l’OCDE sur l’eau. Elle a été conçue pour inspirer et encourager les pays qui ont adhéré, souhaitent adhérer ou veulent converger vers le standard de l’OCDE.

La Recommandation a été adoptée à l’unanimité du Conseil de l’OCDE en décembre 2016. Cette adoption fut le résultat d’une consultation qui a duré deux ans, avec les délégués des ministères en charge de l’agriculture, de l’aide au développement, de l’environnement, de la gouvernance publique, du développement régional et des politiques de régulation. Les parties prenantes (entreprises, syndicats de salariés et association environnementale) ont également été consultées, ainsi que les membres de l’initiative de l’OCDE sur la gouvernance de l’eau.

La Recommandation propose un standard international qui offre des orientations pratiques de haut niveau sur un ensemble de sujets pertinents pour la gestion de la ressource et les services liés à l’eau. Ces sujets comprennent la gestion de la quantité, les risques et catastrophes liés à l’eau, l’amélioration de la qualité, la gouvernance de l’eau, ainsi qu’un financement durable, l’investissement et la tarification des services liés à l’eau.

Les pratiques qui figurent dans la boite à outils ont été compilées par le Secrétariat de l’OCDE, en concertation étroite avec les pays qui ont adhéré à la Recommandation. Elles seront régulièrement mises à jour.

French Also available in: English

Synthèse

En 2020, la crise du COVID-19 a rappelé avec brutalité combien l’accès à une eau saine est essentiel à la santé et à la subsistance des êtres humains, et donc indispensable pour assurer un développement durable et inclusif. Dans un monde où 2.1 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau saine et plus de 4.4 milliards ne disposent pas de services d'assainissement, les engagements pris à l’échelle internationale dans le domaine de l’eau ne sont pas prêts d’être respectés, en particulier l’Objectif de développement durable sur l’eau propre et l'assainissement et la Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement. Le changement climatique ne fait qu’exacerber les difficultés. Compte tenu du caractère intersectoriel et stratégique de l’eau, l'incapacité à respecter les engagements pris dans ce domaine a des conséquences sur la mise en application d'autres programmes mondiaux comme l’Agenda 2030, l'Accord de Paris, le Cadre d'action de Sendai et le Nouveau Programme pour les villes.

French Also available in: English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error