1887

Bénéfices liés aux investissements dans l'eau et l'assainissement

Perspectives de l'OCDE

image of Bénéfices liés aux investissements dans l'eau et l'assainissement

La fourniture de services d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de traitement des eaux usées a des répercussions très favorables sur la santé publique, l’économie et l’environnement. Dans les pays en développement, le rapport avantages/coûts peut aller jusqu’à 7 pour 1 pour les services d’eau et d’assainissement de base. Les actions en matière de traitement des eaux usées, par exemple, peuvent s’accompagner d’effets très positifs en termes de santé publique et d’environnement, ainsi que pour certains secteurs économiques comme la pêche, le tourisme et le marché de l’immobilier.

Les retombées favorables des services d’eau sont rarement considérées dans leur pleine mesure pour différentes raisons, notamment la difficulté de quantifier d’importants avantages non économiques tels que les valeurs de non-usage, la dignité, le statut social, la propreté et le bien-être général. Par ailleurs, les informations concernant les avantages liés aux services d’eau sont souvent enfouies dans des documents techniques et échappent aux principaux décideurs des ministères.

Ce rapport réunit et résume les informations existantes sur les avantages de l’eau et de l’assainissement.

French English

.

Gestion durable de l'offre et de la demande d'eau

Pour fiabiliser et pérenniser la fourniture des services d’approvisionnement en eau, il est essentiel que la matière première, l’eau pure, soit protégée et gérée de manière appropriée. Cette question va se poser avec une acuité croissante compte tenu de la menace de changement climatique, aussi bien dans les pays développés que dans ceux en développement, même si ces derniers risquent d’être davantage exposés à une irrégularité des pluies et à une pénurie généralisée. Selon les prévisions du rapport Stern (Stern, 2007), une augmentation de 2 °C de la température mondiale entraînera des déficits d’eau croissants pour un à quatre milliards d’êtres humains, principalement en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe méridionale et dans certaines parties d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. En Asie du Sud et en Asie de l’Est, à l’inverse, un à cinq milliards de personnes pourraient recevoir davantage d’eau. Cependant, comme la plus grande partie de l’eau supplémentaire arrivera pendant la saison humide, il leur faudra une capacité de stockage suffisante pour éviter d’en manquer pendant la saison sèche.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error