1887

Tous concernés : Pourquoi moins d'inégalité profite à tous

image of Tous concernés : Pourquoi moins d'inégalité profite à tous

L’écart continue de se creuser entre riches et pauvres. Au cours des décennies ayant précédé la Grande récession, la croissance économique bénéficiait déjà de manière disproportionnée aux catégories à haut revenu, tandis que les ménages à bas revenu étaient laissés pour compte. Depuis la crise, les disparités se sont aggravées, et dans de nombreux pays de l’OCDE, les inégalités atteignent désormais leur plus haut niveau depuis que des données sont recueillies. Ce creusement de long terme des inégalités de revenu suscite non seulement des inquiétudes de nature sociale et politique, mais il engendre également des préoccupations d’ordre économique : les inégalités de revenu ont tendance à peser sur la croissance du PIB, sous l’effet de la distance toujours plus grande entre les 40 % les moins riches et le reste de la société. La question de savoir comment inverser cette tendance et promouvoir des opportunités pour tous figure désormais au premier rang des priorités des gouvernements dans de nombreux pays.

French English

.

Impact des inégalités de revenu sur la croissance économique

Le présent chapitre utilise des données harmonisées couvrant les pays membres de l’OCDE sur les 30 dernières années pour examiner, dans un premier temps, si les disparités de revenu ont un impact sur la croissance future. Il considère en particulier les conséquences pour la croissance des disparités de revenu à différents niveaux de leur distribution, en utilisant les indicateurs des inégalités « au sommet » et « à la base » de la distribution. Le chapitre examine ensuite la « théorie de l’accumulation du capital humain », qui décrit l’un des principaux circuits par lesquels les inégalités sont réputées avoir un impact sur la croissance économique. En partant de l’analyse des microdonnées du Programme international pour l’évaluation des compétences des adultes (PIAAC), il examine les conséquences des disparités de revenu pour le développement des compétences des personnes dont les parents ont des niveaux d’études différents tant en termes quantitatifs (nombre d’années de scolarité) que qualitatifs (maîtrise des compétences).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error