1887

Santé mentale et insertion professionnelle

De la théorie à la pratique

image of Santé mentale et insertion professionnelle

La mauvaise santé mentale fait payer un lourd tribut aux personnes concernées, aux entreprises et à l’économie de manière générale. Les problèmes de santé mentale sont à l’origine d’une perte très importante de l’offre potentielle de main-d’œuvre, de taux élevés de chômage et engendrent des absences maladie et une baisse de productivité au travail. Ce rapport de synthèse, qui fait suite à un rapport introductif (« Mal-être au travail ? Mythes et réalités sur la santé mentale et l'emploi ») et à neuf études par pays, propose un résumé des résultats recueillis dans les pays qui ont participé à l’étude et avance des arguments en faveur d’une intervention plus forte des pouvoirs publics.

French English

.

Évaluation et recommandations - Le cadre d'action de l'OCDE en matière de santé mentale et d'emploi

La santé mentale influence fortement les résultats sur le marché du travail et a donc un impact sur la croissance économique et sur les perspectives de développement futur. Dans les pays de l’OCDE, entre un tiers et la moitié des incapacités et des maladies de longue durée des personnes d’âge actif sont imputables à des problèmes de santé mentale. Ces problèmes sont à l’origine de maladies physiques chroniques, ou les aggravent, et alourdissent ainsi les dépenses de santé. Par ailleurs, ils font baisser les résultats scolaires – en partie parce que ceux qui sont malades quittent l’école prématurément – fermant ainsi les perspectives sur le plan de l’emploi. Par rapport aux personnes en bonne santé mentale, celles souffrant d’une mauvaise santé mentale présentent en moyenne un taux d’emploi inférieur de 15 à 30 points de pourcentage, et un taux de chômage deux fois supérieur. Elles sont également deux fois plus susceptibles de vivre dans des ménages pauvres. Professionnellement, les employés souffrant d’une mauvaise santé mentale sont souvent moins performants, leur faible productivité étant probablement l’aspect le plus coûteux, et ce coût est dans une large mesure supporté par les employeurs.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error