1887

Santé mentale et insertion professionnelle

De la théorie à la pratique

image of Santé mentale et insertion professionnelle

La mauvaise santé mentale fait payer un lourd tribut aux personnes concernées, aux entreprises et à l’économie de manière générale. Les problèmes de santé mentale sont à l’origine d’une perte très importante de l’offre potentielle de main-d’œuvre, de taux élevés de chômage et engendrent des absences maladie et une baisse de productivité au travail. Ce rapport de synthèse, qui fait suite à un rapport introductif (« Mal-être au travail ? Mythes et réalités sur la santé mentale et l'emploi ») et à neuf études par pays, propose un résumé des résultats recueillis dans les pays qui ont participé à l’étude et avance des arguments en faveur d’une intervention plus forte des pouvoirs publics.

French English

.

Avant-propos

La mauvaise santé mentale est une problématique clé pour les politiques du marché du travail et les politiques sociales dans les pays de l’OCDE ; c’est aussi une question qui a trop longtemps été négligée en raison de la stigmatisation et des préjugés largement répandus. La mauvaise santé mentale fait pourtant payer un lourd tribut aux personnes concernées, aux entreprises et à l’économie de manière générale. Cette situation commence toutefois à évoluer. Les gouvernements des pays de l’OCDE ont de plus en plus conscience que les politiques publiques ont un rôle majeur à jouer : elles peuvent contribuer à améliorer les résultats sur le plan de l’éducation et les opportunités en termes d’emploi des personnes souffrant de problèmes de santé mentale ; contribuer à soutenir les personnes qui ont un emploi mais qui éprouvent des difficultés dans leur travail ; et aider à prévenir les maladies de longue durée, le chômage et l’incapacité.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error