1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2019

L'avenir du travail

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2019

L’édition 2019 des Perspectives de l'emploi de l'OCDE présente de nouvelles données sur les évolutions récentes enregistrées dans les domaines de la stabilité de l'emploi, du sous-emploi et de la part des emplois bien rémunérés, et examine leurs implications pour l’action publique eu égard à la manière dont la technologie, la mondialisation, le vieillissement démographique et d’autres mégatendances transforment les marchés du travail des pays de l'OCDE. Le rapport analyse comment la réglementation du marché du travail pourrait être utilisée pour étendre les droits et protections dont bénéficient actuellement les travailleurs qui occupent des emplois traditionnels, ainsi que pour remédier aux déséquilibres entre employeurs et travailleurs en termes de pouvoir de négociation. Il étudie comment la négociation collective et le dialogue social peuvent être mis à profit pour relever les nouveaux défis sur le marché du travail, en passant en revue le rôle joué par les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et les nouvelles formes d’organisation collective. L’importance de la formation des adultes est aussi mise en lumière, en s’attachant plus particulièrement aux groupes les plus vulnérables. Enfin, le rapport évalue les enjeux de la protection sociale, présente des données sur les inégalités constatées en la matière entre les différents types de travailleurs, et examine les pistes de réforme pour préserver et renforcer le rôle de stabilisateur précieux que jouent les systèmes de protection sociale.

French English, Spanish

.

Éditorial : Un programme de transition vers un monde du travail qui profite à tous

Les temps changent. Les effets conjugués de différentes mégatendances exercent des pressions sur les marchés du travail. Si les progrès technologiques et l’intégration plus poussée de nos économies dans les chaînes de valeur mondiales profitent à de nombreux travailleurs dotés des compétences requises et exerçant des professions en plein essor, ils font du tort aux travailleurs peu qualifiés ou dont les compétences sont obsolètes, dans des domaines d’emploi en déclin. Les modèles économiques fondés sur le numérique ont souvent recours à des travailleurs indépendants plutôt qu’à des salariés traditionnels.Les individus vivent et travaillent plus longtemps mais ils sont aussi appelés à changer plus fréquemment d’emploi et confrontés au risque d’obsolescence de leurs compétences. Dans de nombreux pays, les inégalités se creusent en matière de revenus d’activité et de qualité des emplois. La crise financière mondiale de 2008-09 a détruit de nombreux emplois et laissé de graves séquelles qui ne se sont pas encore totalement estompées dix ans après. Si l’on se tourne vers l’avenir, le ralentissement attendu de l’économie mondiale au cours des deux prochaines années assombrit les perspectives d’emploi à court terme. En outre, des mutations structurelles rapides et profondes se profilent à l’horizon, qui seront synonymes de nouvelles opportunités mais aussi d’incertitudes accrues pour ceux qui n’auront pas les moyens de les saisir. Le rythme et l’ampleur de la transformation numérique seront probablement sans précédents. Les commandes de robots industriels ont été multipliées par trois en un peu plus de dix ans, et devraient encore doubler d’ici à 2020, tandis que le montant du capital-investissement dans l’intelligence artificielle a doublé en un an. Offrir à ceux qui risquent d'être laissés de côté de meilleures perspectives d’emploi doit être l’objectif premier des actions menées par les pouvoirs publics pour bâtir une économie et une société plus inclusives, plus justes et plus durables.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error