1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2017

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2017

L’édition 2017 des Perspectives de l’emploi de l'OCDE examine l’évolution récente et les perspectives à court terme des marchés du travail des pays de l'OCDE. Le chapitre 1 présente un tableau de bord comparant les performances des marchés du travail, à la fois sur le plan de la quantité et de la qualité des emplois et sur celui de l’inclusivité. Les dix dernières années ont été marquées, dans la plupart des pays, par une meilleure insertion des femmes et des groupes potentiellement défavorisés sur le marché du travail, ainsi que par une amélioration de la qualité de l’environnement de travail, tandis que la qualité des revenus d’activité est restée plus ou moins stable et que la précarité s’est accentuée. Le chapitre 2 porte sur la résilience des marchés du travail face à la crise économique mondiale et montre comment les réformes structurelles et les politiques d’expansion budgétaire contribuent à atténuer le coût induit par les chocs globaux négatifs en termes de chômage. D’une manière générale, les pays de l'OCDE ont évité une hausse du chômage structurel, mais ils n’ont pas réussi à échapper à un ralentissement marqué de la croissance des salaires et de la productivité. Le chapitre 3 analyse l’impact des progrès technologiques et de la mondialisation sur les marchés du travail des pays de l'OCDE au cours des vingt dernières années, et met en évidence une corrélation étroite entre la technologie d’une part et la polarisation des emplois et la désindustrialisation d’autre part. Les effets de l’intégration des échanges sont difficiles à déterminer et probablement limités, même si la hausse des importations en provenance de la Chine pèse légèrement sur l’emploi dans l’industrie manufacturière. Le chapitre 4 fournit un tour d’horizon particulièrement complet des mécanismes de négociation collective dans les pays de l'OCDE, qui permet de mieux comprendre les disparités entre les différents systèmes nationaux et leurs conséquences sur les performances économiques des pays.

French English

.

La résilience du marché du travail : le rôle des politiques structurelles et macroéconomiques

Ce chapitre donne une vue d’ensemble de la résilience du marché du travail au lendemain de la récession de 2008-09 et du rôle qu’ont joué les politiques macroéconomiques et structurelles en la matière. Le taux de chômage dans la zone OCDE est proche de son niveau d’avant la crise, mais l’impact de la récession en termes de chômage a été très fort et durable dans de nombreux pays. De plus, étant donné que la reprise de la production a été faible par rapport à la reprise de l’emploi, la progression de la productivité du travail et la croissance des salaires restent lentes. La résilience du marché du travail dépend essentiellement des caractéristiques des politiques macroéconomiques et des politiques du marché du travail. Les politiques macroéconomiques sont très efficaces pour limiter les baisses d’emploi lors des crises économiques et pour empêcher que les augmentations cycliques du chômage ne deviennent structurelles. Les dépenses allouées aux politiques actives du marché du travail doivent parer aux augmentations cycliques du chômage afin de favoriser le retour rapide à l’emploi pendant la reprise et de préserver le principe d’obligations mutuelles sur lequel reposent les régimes d’activation. Une protection trop stricte de l’emploi des travailleurs réguliers réduit la résilience en favorisant le recours aux contrats temporaires et en ralentissant la création d’emplois au moment de la reprise. Les systèmes de négociationcollective coordonnés permettent de promouvoir la résilience en facilitant les ajustements des salaires et du temps de travail.

French English

Graphs

More
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error