1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2015

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2015

L’édition 2015 des Perspectives de l’emploi de l’OCDE propose un examen approfondi de l’évolution récente du marché du travail et de ses perspectives à court terme dans les pays de l'OCDE. Une majorité croissante de pays ont recours à des systèmes de salaire minimum afin d’augmenter les revenus dans la partie inférieure de la distribution des salaires. S’il est fixé à un niveau adéquat, un salaire minimum obligatoire permet effectivement d’accroître les revenus des bas salaires, mais c’est un instrument trop générique pour lutter contre la pauvreté, à moins qu’il ne soit efficacement associé à d’autres mesures telles que des prestations liées à l’exercice d’un emploi ou des crédits d’impôt. De nouveaux résultats tirés de l’Enquête internationale de l’OCDE sur les compétences des adultes montrent que les différences de niveau d’inégalité entre les pays en matière de qualifications, le degré d’utilisation des compétences au travail et les avantages salariaux liés aux compétences expliquent pour une large part les écarts de niveau d’inégalités salariales à l’échelle internationale. Des politiques d’activation peuvent contribuer à créer un marché du travail plus inclusif, pour autant que les mesures prises pour motiver les demandeurs d’emploi, améliorer leur employabilité et élargir leurs perspectives d’emploi soient bien coordonnées. L’évaluation à plus long terme de la qualité des emplois montre dans quelle mesure les mouvements ascendants et descendants sur l’échelle des revenus et les mouvements entre emploi et chômage atténuent à tout moment certains des écarts de revenu. Cependant, les risques de chômage chronique et de salaire faible sont extrêmement concentrés. La qualité des emplois dans les économies émergentes est particulièrement faible, mais des politiques visant à faire passer les actifs d’un emploi informel à un emploi formel peuvent contribuer à l’améliorer.

French English

.

Éditorial : Le temps presse pour aider les travailleurs à s'élever dans l'échelle des emplois

Le redressement de l’emploi commence à s’étendre et à s’intensifier, ramenant le chômage sur une trajectoire descendante, dans la plupart des pays y compris les plus durement touchés par la crise. Cependant, la reprise est loin d’être achevée et le temps presse pour éviter que des millions d’actifs ne restent piégés au bas de l’échelle économique. Beaucoup de jeunes ayant fini leurs études durant la crise et lutté pour établir un premier point d’ancrage sur le marché du travail peuvent déjà se trouver au seuil d’une étape cruciale de leur avancement professionnel. En effet, l’une des constatations les plus frappantes de la présente édition des Perspectives de l’emploi de l’OCDE tient au fait que les perspectives d’évolution professionnelle à long terme se décident, en grande partie, au cours des dix premières années de vie active. Mais certains travailleurs expérimentés qui ont perdu leur emploi durant la crise ont également du mal à relancer leur carrière. Ainsi, bon nombre de ceux du secteur manufacturier ou du bâtiment devront changer de carrière et se tourner vers le secteur dynamique des services, souvent en adaptant leurs compétences, s’ils ne veulent pas rester en marge du marché du travail.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error