1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2012

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2012

Dans la 30e édition des Perspectives de l’emploi, l'OCDEexamine les tendances qui ont marqué le marché du travail dernièrement, ainsi que les perspectives à court terme dans les pays membres de l'OCDE. Selon les conclusions de l’étude, le redressement opéré après la crise économique et financière récente est à la fois lent et inégal. Le chômage se maintient à un niveau beaucoup trop élevé dans de nombreux pays et le chômage de longue durée augmente, ce qui accentue le risque d’un chômage élevé persistant. L’analyse de la réaction des marchés du travail face aux chocs économiques montre que les mesures de lutte contre le chômage structurel contribuent aussi à atténuer les répercussions négatives des récessions en termes de chômage et de pertes et d’inégalités de revenus. L’étude analyse également la contraction de la part du travail dans le revenu national observée dans de nombreux pays de l'OCDE, principalement sous l’effet de la mondialisation et des progrès technologiques. En renforçant les investissements dans l’éducation et en ciblant plus précisément les programmes de prélèvements et de prestations, les pouvoirs publics peuvent veiller à ce que les bienfaits de la croissance économique soient plus largement partagés. Enfin, l’étude examine les conséquences des mesures d’atténuation du changement climatique sur le marché du travail. Si des changements importants pourraient être observés dans certains secteurs, les effets sur le niveau global de l’emploi devraient être limités. S’agissant des autres chocs structurels, des mesures devraient être adoptées pour faciliter la mobilité sur le marché du travail.

French English

.

En attendant la reprise : Les marchés du travail des pays de l'OCDE au lendemain de la crise

La reprise économique a été faible ou inégale et certains pays sont retombés dans la récession. Ce chapitre examine les conséquences du manque de vigueur de la reprise pour les marchés du travail des pays de l’OCDE. Trois grandes conclusions se dégagent. Premièrement, près de trois ans après le début du redressement de l’activité, la croissance économique n’a pas été suffisamment forte pour endiguer la hausse conjoncturelle du chômage dans l’ensemble de la zone de l’OCDE. Deuxièmement, les personnes sans emploi souffrent d’une marginalisation croissante, dont témoigne l’augmentation du nombre des chômeurs de longue durée et de travailleurs découragés qui se retirent de la vie active. Troisièmement, on peut craindre qu’au moins une partie de la progression conjoncturelle du chômage ne devienne structurelle, même si ce risque croissant ne s’est jusqu’à présent matérialisé que dans une moindre mesure. Dans l’optique de l’action des pouvoirs publics, la première des priorités est de stimuler la demande globale, ce qui exige des politiques macroéconomiques appropriées, associées à des réformes structurelles encourageant une reprise prompte et solide de la production et de la création d’emplois. Les politiques du marché du travail ont aussi un rôle clé à jouer pour aider les chômeurs à la recherche d’un emploi à se réinsérer et remédier aux obstacles structurels qui entravent leur réinsertion.

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error