1887

Mettre les échanges au service de tous

Dans le contexte d’une défiance accrue envers la globalisation, et reconnaissant que le ressentiment de certains est parfaitement justifié, ce rapport soutient que le commerce n’est en lui-même ni la source ni la solution a bien des problèmes lui étant attribués. Ce qui est necessaire, est l’adoption d’approches intégrées permettant au système de mieux fonctionner dans sa globalité et pour une plus vaste majorité. Cela signifie trois choses. En premier lieu, créer les environnements dans lesquels les bénéfices du commerce se matérialisent au travers de politiques domestiques encourageant la création d’opportunités, l’innovation et la concurrence par la réduction des coûts superflux du commerce et en investissant dans les personnes ainsi que dans les infrastructures physiques et numériques. Deuxièmement, faire plus afin d’embarquer tout le monde, y compris les régions defavorisées dans lesquelles les chocs dus au commerce peuvent se concentrer. Troisièmement, mieux faire fonctionner le système international, en utilisant toute la gamme d’instruments de coopération économique pour créer des conditions internationales équitables, combler les lacunes dans les règles et faire plus pour que tout le monde, aussi bien les entreprises que les gouvernements, respecte ces règles.

French English, Spanish

Keywords: Globalisation, la main d'oeuvre, règles, co-opération
JEL: F6: International Economics / Economic Impacts of Globalization; F18: International Economics / Trade / Trade and Environment; F16: International Economics / Trade / Trade and Labor Market Interactions; F13: International Economics / Trade / Trade Policy; International Trade Organizations
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error