L'avenir des professions à prédominance féminine

Dans tous les pays de l'OCDE, on observe une très forte ségrégation de l'emploi selon le sexe et une très grande concentration de l'emploi féminin sur les mêmes professions : secrétaire, institutrice, infirmière, aide à domicile. Ces professions, dont l'image reste souvent stéréotypée et traditionnelle, sont au coeur des sociétés de l'information et des services : aussi subissent-elles des bouleversements profonds dus aux technologies de l'information, au développement de l'économie du savoir, et au vieillissement de la population. C'est à travers ces transformations que se dessine un enjeu majeur pour l'emploi féminin et l'égalité des sexes sur le marché du travail.

Au-delà des forts indices de ségrégation et de concentration qui sont une constante de l'emploi féminin dans tous les pays, les comparaisons internationales révèlent certaines différences dans le statut d'une même profession d'un pays à l'autre. Celles-ci peuvent tenir à la manière dont les professions sont définies ou à l'organisation même des activités et du travail. Comprendre ces différences, c'est se donner les moyens d'identifier les orientations à prendre afin d'ouvrir de nouvelles perspectives de carrière dans les professions à prédominance féminine.

French English