1887

Intégrer les immigrants pour stimuler l’innovation au Québec, Canada

image of Intégrer les immigrants pour stimuler l’innovation au Québec, Canada

L’attractivité du Québec auprès des migrants repose à la fois sur les politiques d’intégration au marché du travail et sur la nature des opportunités d’emploi. Cependant, bien que les immigrés du Québec figurent parmi les plus éduqués de l’OCDE, la province reste confrontée à de nombreux défis qui les empêchent de s’intégrer au marché du travail. Parmi ces défis, on note une maîtrise imparfaite de la langue française, la non-reconnaissance des qualifications étrangères, des différences culturelles qui se reflètent dans les habitudes professionnelles et un manque d’initiatives visant la promotion de l’entrepreneuriat.

Dans le cadre de cette étude une enquête auprès employeurs a été réalisée afin de comprendre leur expérience en matière de recrutement d’immigrants et de connaître leur perception de l’utilité des outils disponibles pour favoriser l’intégration et l’embauche d’immigrants. Ce rapport présente une analyse des enjeux liés à l’intégration des migrants au niveau local et propose des exemples de bonnes pratiques mises en place dans d’autres régions de l’OCDE.

French

.

Insertion et rétention des immigrants sur le marché du travail : analyse empirique

Ce chapitre propose une analyse de l’insertion des immigrants sur le marché du travail ainsi que de leur maintien dans l’économie du Québec. Par l’analyse descriptive d’indicateurs détaillés d’intégration professionnelle (résultats sur le marché du travail, qualité de l’emploi, salaires), il compare la situation des immigrants par rapport à celle de leurs homologues natifs. Cette comparaison se fait tout d’abord dans une perspective internationale (en comparant le Québec avec d’autres régions ou pays de l’OCDE) puis dans un second temps dans une perspective interne québécoise (en comparant les régions entre elles). Ce chapitre traite ensuite de la rétention des immigrants dans les régions du Québec, en analysant les trois composantes de la migration nette : la migration interprovinciale (avec le reste du Canada), la migration interrégionale (à l’intérieur du Québec) et la migration internationale avec les pays étrangers. Les conclusions des analyses précédentes mènent enfin à s’interroger sur l’attractivité du Québec et ses régions, et sur comment l’immigration peut aider à améliorer cette attractivité.

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error