1887

Résultats de TALIS 2013

Une perspective internationale sur l'enseignement et l'apprentissage

image of Résultats de TALIS 2013

Comment les pays peuvent-ils préparer les enseignants à relever les différents défis des établissements d’enseignement d’aujourd’hui ? L’Enquête internationale sur l’enseignement et l’apprentissage (TALIS) de l’OCDE aide à répondre à cette question en interrogeant les enseignants et les chefs d’établissement sur leurs conditions de travail et l’environnement d’apprentissage dans leur établissement. En apportant des données précises, récentes et comparables, l’enquête TALIS a pour objectif d’aider les pays à élaborer et à améliorer leurs politiques, de manière à porter la profession d’enseignant au plus haut niveau de qualité. Pour les enseignants et les chefs d’établissement, elle représente une possibilité de contribuer à l’analyse et à la formulation de politiques d’éducation dans des domaines clés. Parmi les thèmes explorés figurent la formation continue, la direction d’établissement, les pratiques pédagogiques, le climat scolaire, les évaluations et les commentaires y afférents, la satisfaction professionnelle et le profil des enseignants. Le présent rapport synthétise les résultats de la deuxième édition de l’enquête TALIS, menée en 2013.

French Italian, English

.

Synthèse

Notre vision des enseignants dépend, en partie, de notre propre expérience en tant qu’élèves. Cette connaissance directe – et souvent ancienne – est en outre influencée par la représentation que les médias donnent des enseignants et de leurs conditions de travail. Ainsi, dans de nombreux pays, on a cette image traditionnelle des enseignants qui travaillent seuls dans une classe, derrière des portes closes, et souvent face à un trop grand nombre d’élèves. Dans certains pays, le métier d’enseignant est perçu comme un emploi sans réelles perspectives de carrière vers lequel les jeunes s’orientent faute de pouvoir accéder à un meilleur poste. La faiblesse relative de la rémunération perçue par les enseignants par rapport à celle d’autres diplômés de l’enseignement post-secondaire est compensée par le fait que les enseignants bénéficient souvent d’un plus grand nombre de jours de congé et, pense-t-on, ont un temps de travail moindre que celui de leurs homologues travaillant dans d’autres secteurs.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error