1887

Petite enfance, grands défis V

Cap sur l'école primaire

image of Petite enfance, grands défis V

Le passage de l’éducation de la petite enfance à l’enseignement primaire est une étape majeure pour tous les enfants, et une étape par laquelle de plus en plus d’enfants doivent passer. Pour en assurer la qualité, ce processus doit être bien préparé, axé sur l’enfant, géré par du personnel formé travaillant de façon collaborative, et se fonder sur un programme adapté et harmonisé. Avec des transitions de qualité, les effets positifs de la préscolarisation sont davantage susceptibles de se prolonger tout au long de l’enseignement primaire, et au-delà. Si les politiques de transition font partie des préoccupations de nombreux pays depuis une dizaine d’années, peu de travaux ont été menés sur la façon dont les pays de l’OCDE conçoivent, mettent en oeuvre, gèrent et suivent le passage des structures d’éducation des jeunes enfants à l’école primaire. Il importe de combler ces lacunes pour élaborer des stratégies de la petite enfance qui soient cohérentes, équitables et durables.

Le présent rapport fait le point de la situation dans 30 pays membres et pays partenaires de l’OCDE et établit des comparaisons en s’appuyant des rapports nationaux approfondis et sur un questionnaire relatifs aux politiques et aux pratiques de transition. Il s’intéresse essentiellement à l’organisation et à la gestion des transitions, ainsi qu’aux politiques et aux stratégies qui visent à assurer la continuité professionnelle, pédagogique et développementale entre les structures d’éducation et d’accueil des jeunes enfants et les établissements scolaires. Le rapport expose les principaux enjeux de l’action publique qui sont mis en avant par les pays participants, ainsi qu’un grand nombre de stratégies pratiques pour y faire face. Dans sa conclusion, il énonce six orientations à caractère transversal censées orienter l’élaboration future des politiques publiques.

French English

.

Méthodologie

Le Secrétariat de l’OCDE a recueilli des informations sur la façon dont les pays abordent les transitions dans le cadre de l’élaboration des rapports nationaux de base (RNB). Ces rapports ont été établis par les neuf pays qui ont apporté des contributions volontaires pour couvrir le coût du projet : huit pays de l’OCDE (Autriche, Danemark, Finlande, Japon, Norvège, Pays de Galles (Royaume-Uni), Slovénie et Suède) et un pays partenaire (Kazakhstan). Les RNB ont été élaborés conformément aux lignes directrices fournies par le Secrétariat de l’OCDE. Ils répondent à une même série de points et de questions, et suivent un cadre commun pour faciliter l’analyse comparative et optimiser la possibilité pour les pays d’apprendre les uns des autres. Ils sont rédigés dans un style accessible afin d’atteindre un plus large public. Ils fournissent des informations détaillées sur le système et les pratiques des pays en matière de transition, notamment sur les politiques et les pratiques qui sont mises en œuvre dans les structures d’éducation et d’accueil des jeunes enfants (’EAJE) et les écoles primaires publiques, et présentent une analyse approfondie du contexte, des facteurs déterminants et des mesures prises. Ils sont une source inestimable d’informations pour le rapport de synthèse final. Les RNB sont publiés sur le site de l’OCDE consacré à l’EAJE : http://www.oecd.org/fr/education/starting-strong-v-9789264276253-en.htm.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error