1887

Politiques et gestion de l'enseignement supérieur

Institutional Management in Higher Education

  • Discontinued

Publié antérieurement sous le titre Gestion de l'enseignement supérieur, le journal Politiques et gestion de l'enseignement supérieur est publié trois fois par an par le Programme de l'OCDE sur la gestion des établissements d'enseignement supérieur (IMHE). Il analyse ce domaine à travers des articles et rapports sur l'assurance qualité, les ressources humaines, le financement et l'internationalisation. C'est également une source d'information sur les activités et événements organisés par le Programme IMHE de l'OCDE.

Publié depuis 2009 en anglais seulement ; seuls les résumés des articles sont disponibles en français.

French English

Nigéria, d'un système universitaire dominé par les établissements publics aux initiatives politiques favorables à l'essor des universités privées

moteurs et entraves

Institutional Management in Higher Education

L’objet de cet article était d’identifier les moteurs et les entraves à l’œuvre dans l’émergence et l’essor du système universitaire privé au Nigéria. Trois axes de recherche ont ainsi été définis pour orienter notre analyse, à savoir la structure des inscriptions dans sept universités privées établies avant 2003, les demandes d’inscription préférentielles des étudiants, et enfin les facteurs ayant favorisé ou entravé l’émergence et le développement du système universitaire privé au Nigéria. Notre base de données a été constituée à partir de publications, de rapports de recherche, de communiqués officiels, de notes de synthèse, d’articles de presse et de sites Web, puis nous avons procédé à une analyse qualitative de ces données, étayée par une série de tableaux et de simples calculs de pourcentages. La conclusion de notre étude est la suivante : ayant tout d’abord subi un net repli dans les années 1980, le système universitaire privé au Nigéria est à l’heure actuelle en pleine expansion, en raison de l’incapacité évidente du système public à faire face à de nombreux problèmes liés notamment à l’accès, à la qualité, au financement, aux grèves, au sectarisme religieux, ou encore à la stabilité du calendrier universitaire – autant de points que le système privé est parvenu à maîtriser dans une plus large mesure. Notre analyse nous conduit toutefois à souligner que l’accès au système universitaire privé a un coût prohibitif pour la plupart des candidats potentiels qualifiés, issus de milieux défavorisés. Enfin, cette étude recommande, outre des dispositifs spéciaux d’octroi de bourses, la mise en œuvre d’un programme spécifique d’aide aux étudiants, associé à un système de remboursement traçable et institutionnalisé s’inspirant des modèles adoptés dans certains pays développés.

par Gboyega Ilusanya et S.A. Oyebade

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error