1887

Motiver les travailleurs du savoir

Des enseignements à échanger avec le monde de l'entreprise

Institutional Management in Higher Education

Les universités australiennes subissent des pressions visant à leur faire adopter des structures organisationnelles, des profils de postes et des systèmes de rémunération et de gestion des performances inspirés des pratiques exemplaires du secteur des entreprises. Pourtant, ces systèmes et pratiques ont souvent plus de 20 ans et reposent sur les bureaucraties hiérarchisées qui dominaient l’industrie et les services. Ils ne sont pas seulement étrangers au monde universitaire, mais aussi, de plus en plus, considérés comme inadaptés aux organisations professionnelles du secteur privé fondées sur le savoir, car les hypothèses sous-jacentes concernant la motivation sont en désaccord avec ce que la recherche indique sur les motivations des « travailleurs du savoir » professionnels. Ces recherches énumèrent des sources de motivation qui semblent en phase avec les supports des dispositifs universitaires traditionnels de rémunération, de promotion et de gestion des performances. Ceci ne signifie toutefois pas qu’il ne faille pas faire évoluer ces dispositifs traditionnels. Au moment où les travaux universitaires se complexifient et où le marché du travail universitaire se diversifie, il convient de prendre en compte cette diversité accrue au sein de dispositifs étendus de promotion et de rétribution...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error