1887

Les compétences au service du progrès social

Le pouvoir des compétences socio-affectives

image of Les compétences au service du progrès social

Les enfants d’aujourd’hui auront besoin d’un ensemble équilibré de compétences cognitives, sociales et affectives pour réussir dans la vie moderne. Leur faculté à atteindre les objectifs, à travailler avec autrui et à gérer leurs émotions sera essentielle pour affronter les défis du XXIe siècle.

Si tout le monde s’accorde à reconnaitre l’importance des compétences sociales et affectives, telles que la persévérance, la sociabilité et l’estime de soi, on ne peut pas en dire autant des moyens à mettre en œuvre pour améliorer ces compétences et des efforts déployés pour les mesurer et les renforcer. Les enseignants et les parents ne savent peut-être pas si les efforts qu’ils déploient pour développer ces compétences portent leurs fruits et n’ont peut-être pas connaissance de ce qu’ils pourraient faire de mieux. L’offre de politiques et programmes conçus pour mesurer et renforcer les compétences sociales et affectives varie fortement entre les pays et les régions.

Ce rapport résume la recherche analytique menée par l’OCDE sur le rôle des compétences socio-affectives et propose des stratégies pour les renforcer. Il analyse les effets  que les compétences peuvent avoir sur divers aspects du bien-être individuel et du progrès social, allant de l’éducation aux retombées associées au marché du travail, la santé, la vie familiale, l’engagement civique et la satisfaction à l’égard de l’existence. Ce rapport montre également comment les pouvoirs publics, par leurs interventions, l’école et les enseignants, par leurs pratiques pédagogiques, et les parents, par la façon dont ils élèvent leurs enfants, peuvent faciliter le développement des compétences sociales et affectives. Ce rapport présente des pistes prometteuses pour favoriser le développement socio-affectif et montre, par ailleurs, que les compétences sociales et affectives peuvent être mesurées de façon valable à l’intérieur des frontières culturelles et linguistiques.

French English, Portuguese, Spanish

.

Les contextes d'apprentissage, les compétences et le progrès social : un cadre conceptuel

Ce chapitre présente le cadre conceptuel qui décrit les relations entre les contextes d’apprentissage, les compétences et le progrès social. Les compétences des individus se constituent dans divers environnements d’apprentissage, notamment dans le cadre familial, scolaire et social. Chacun de ces contextes est influencé par des intrants directs, des facteurs environnementaux et des leviers que les responsables politiques peuvent utiliser pour renforcer le développement de tout l’arsenal des compétences requises pour parvenir au progrès social. Le progrès social couvre divers aspects de la vie des individus, qui ont entre autres trait à l’éducation, à la situation sur le marché du travail, à la santé, à la vie de famille, à l’engagement civique et à la satisfaction à l’égard de l’existence. Par compétences, on entend les aptitudes cognitives, sociales et affectives requises pour vivre une vie prospère, saine et heureuse. Les compétences sociales et affectives jouent un rôle particulièrement important lorsqu’il s’agit pour les individus de poursuivre des objectifs, de travailler avec d’autres et de gérer leurs émotions. Les compétences se développent progressivement, sur la base des compétences acquises antérieurement et grâce aux nouveaux investissements consentis dans l’apprentissage. Ceux qui commencent à développer leurs compétences à un stade précoce tendent à en accomplir davantage, même si l’adolescence est aussi un moment clé du développement des compétences sociales et affectives.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error