1887

PISA à la loupe

PISA à la loupe est une série de notes produites tous les mois, s’adressant aux décideurs en matière de politiques d’éducation et conçue pour analyser de façon concise et accessible un thème issu de l’enquête PISA.

French English

La plus grande inclusion des élèves défavorisés se fait-elle au détriment de la qualité des résultats d’apprentissage ?

Les taux de scolarisation dans l’enseignement secondaire ont dans l’ensemble enregistré une hausse considérable au cours des dernières décennies. Cette expansion se reflète aussi dans les données de l’enquête PISA, en particulier pour les pays à revenu faible ou intermédiaire. Entre 2003 et 2015, la population totale de jeunes de 15 ans éligibles à la participation à l’enquête PISA a ainsi augmenté de plus de 1.1 million d’élèves en Indonésie, de plus de 400 000 élèves au Brésil et en Turquie, et de plus de 300 000 élèves au Mexique.

Cette expansion bienvenue de l’accès à l’éducation rend plus difficile l’interprétation de l’évolution dans le temps des scores moyens obtenus dans le cadre de l’enquête PISA. L’élargissement de la couverture de l’enquête peut en effet entraîner une sous-estimation des progrès réellement accomplis par les systèmes d’éducation. Les enquêtes auprès des ménages montrent souvent que les enfants issus de foyers défavorisés, de minorités ethniques ou de zones rurales sont plus exposés au risque de ne pas suivre ou terminer le premier cycle du secondaire. En général, l’accès de groupes de population auparavant exclus à des niveaux supérieurs d’enseignement entraîne l’augmentation du pourcentage d’élèves peu performants inclus dans les échantillons PISA.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error