1887

L'établissement confronté aux contraintes politiques

Comment lui permettre d'exploiter son potentiel

Institutional Management in Higher Education

La société du savoir, qui se caractérise par sa forte intensité de recherche et par le phénomène de la concurrence, fait passer les établissements d'enseignement supérieur-EES au premier plan. Certes, de par le monde, nombreux sont les EES qui ne mettent pas en avant leur effort de recherche et qui ne désirent pas pratiquer la recherche de manière intensive, mais la majorité d’entre eux souhaitent intensifier leur action dans ce domaine, car ils sont persuadés que l’enseignement supérieur ne saurait s’en passer. Les EES sont en train de prendre des décisions critiques sur les ressources humaines à mobiliser, le cadre de la recherche, le lien indissociable entre l’enseignement et la recherche, la structure de l’organisation et de la gestion ou bien le financement. Les pouvoirs publics arrêtent eux aussi leurs choix et se servent des instruments politiques et financiers dont ils disposent pour définir la mission des établissements, les priorités à respecter et les systèmes d’enseignement supérieur. Mais s’ils veulent véritablement élargir l’accès à la société du savoir et faire en sorte que l’enseignement supérieur apporte une contribution plus importante au développement économique et social, il leur faut aller plus loin. La présente contribution s’appuie sur le « losange » de l’avantage compétitif, dû à Michael Porter, pour illustrer les rapports complexes entre la mission des établissements et les contraintes politiques ; il propose un changement de stratégie et de politique pour permettre aux établissements d’exploiter librement leur potentiel. Il y a là matière à réflexion pour les établissements comme pour les pouvoirs publics.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error