1887

L'enseignement supérieur à l'horizon 2030, Volume 1, Démographie

image of L'enseignement supérieur à l'horizon 2030, Volume 1, Démographie
Les changements démographiques déterminent les politiques sociales : la majorité des pays de l’OCDE voient leur population vieillir et comporter plus de migrants et de « minorités ». Au Japon et en Corée, les effectifs étudiants de l’enseignement supérieur ont commencé à baisser, alors qu’ils devraient connaître une forte croissance en Turquie ou au Mexique. À partir de tendances et de projections, cet ouvrage étudie dans le détail toutes ces questions à la fois sur les plans qualitatif et quantitatif. Il examine entre autres l’impact des changements démographiques sur les effectifs étudiants, sur les niveaux d’éducation, sur le personnel enseignant et sur les choix politiques. Il s’intéresse par exemple aux politiques d’accès à l’enseignement supérieur et à leur effet sur la taille et la composition des effectifs, en examinant notamment les cas des étudiants handicapés et des migrants. L’analyse couvre la plupart des pays de l’OCDE et est illustrée par les exemples spécifiques de la Corée, de la France, des États-Unis et du Japon.

Ce volume est le premier de la série L’enseignement supérieur à l’horizon 2030 qui analyse de manière prospective l’impact des différentes tendances actuelles sur l’enseignement supérieur. Les deux volumes suivants observeront les effets de la technologie et de la mondialisation, et le quatrième présentera des scénarios sur l’avenir de l’enseignement supérieur.

French English

.

Quel est l'impact de la démographie sur les systèmes d'enseignement supérieur ? Une approche prospective pour les pays de l'OCDE

Centre for Educational Research and Innovation

Ce chapitre propose une évaluation de l’impact des changements démographiques sur la population étudiante, sur le taux d’encadrement, sur le budget de l’enseignement supérieur et sur le niveau de formation des populations. Il montre que les changements démographiques ne sont qu’un des facteurs qui déterminent l’évolution des effectifs étudiants et enseignants ou des coûts dans l’enseignement supérieur. Il indique également que la décroissance des effectifs appelle des réponses politiques souvent similaires à celles apportées à leur croissance dans un contexte de hausse de la participation à l’enseignement supérieur, quoique pour des raisons parfois différentes. L’analyse s’appuie sur des scénarios prospectifs quantitatifs qui permettent d’appréhender ces changements et leurs conséquences de manière heuristique, sans toutefois prétendre les prédire.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error