1887

L'apprentissage et l'alternance en sept questions

Leçons des expériences internationales

image of L'apprentissage et l'alternance en sept questions

Aujourd’hui, la formation en alternance et les autres types de formation en milieu professionnel prennent un nouvel essor, après avoir été relativement négligés dans de nombreux pays. Leur efficacité pour faciliter le passage de l’école à la vie active et répondre aux besoins de l’économie est de plus en plus largement reconnue. Toutefois, faire œuvrer ensemble dans un tel cadre individus, employeurs, partenaires sociaux et systèmes d’enseignement et de formation demeure une tâche ardue. C’est pourquoi L’apprentissage et l’alternance en sept questions fournit des indications aux pouvoirs publics sur la manière d’organiser et de mettre en œuvre la formation en alternance afin d’en garantir la qualité. Les messages formulés s’appuient sur les conclusions du projet de l’OCDE sur la formation en milieu professionnel dans le cadre de l’éducation et de la formation professionnelles.

Cette publication vient répondre à sept questions récurrentes chez les décideurs et les acteurs du terrain  qui souhaitent mettre en place ou réformer le système de formation en alternance à destination des jeunes et des moins jeunes. L’alternance est-elle une option avantageuse dans tous les pays ? Les employeurs doivent-ils être incités financièrement à offrir des contrats en alternance ? Quel est le juste niveau de salaire des alternants et combien de temps leur formation doit-elle durer ? Comment garantir une bonne initiation pratique en entreprise ? Comment faire en sorte que la formation en alternance donne de bons résultats pour les jeunes en difficulté ? Comment attirer de potentiels alternants ?

Cet ouvrage identifie les principes d’une pratique efficace à partir de travaux d’analyse originaux et d’exemples concrets relevés dans le monde entier.

French German, English

.

Vue d'ensemble : Pour que l'alternance et l'apprentissage soient une réussite

L’une des principales difficultés du développement de compétences destinées au marché du travail est de garantir l’adéquation de la formation dispensée aux besoins des entreprises. L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est encore de tirer pleinement parti du lieu de travail en tant qu’environnement particulièrement propice à l’acquisition de connaissances et, par des mécanismes adéquats, de mettre en correspondance les attentes des employeurs et l’offre de formation. Relativement délaissées pendant un temps dans de nombreux pays, l’alternance et les autres types de formations en milieu professionnel font aujourd’hui leur grand retour, un retour qui rend justice à leur influence bénéfique bien connue sur le passage de l’école à la vie active mais qui s’explique aussi, et de plus en plus, par le fait qu’elles se prêtent tout particulièrement à un développement de compétences bien ajusté aux besoins du marché du travail. À cela s’ajoute que l’on prend conscience, un peu partout dans la zone OCDE, que la formation en milieu professionnel, loin de ne s’appliquer qu’aux emplois manuels ou peu qualifiés, a aussi un rôle important à jouer face à l’émergence de nouveaux emplois réclamant un niveau de qualifications intermédiaire ou élevé. La formation en alternance est elle-même en pleine mutation. En effet, quand une palette restreinte de compétences techniques suffisait naguère, les alternants doivent aujourd’hui en acquérir de plus diversifiées, à commencer par des savoirs fondamentaux, pour être capables de s’adapter à la nouvelle économie et à son caractère dynamique. Or il est encore difficile de mobiliser autour de l’alternance les individus, les partenaires sociaux et les systèmes d’enseignement et de formation.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error