1887

L'absence d'un régime national de garantie de la qualité en Allemagne – incidences et alternatives

Institutional Management in Higher Education

Du fait de sa structure fédérale, et contrairement à d’autres pays tels que les Pays-Bas ou le Royaume-Uni, il n’existe pas en Allemagne de régime national de garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur. Il y a certes divers instruments ayant pour objet de définir les normes minimales ou d’évaluer la qualité d’une façon ou d’une autre, mais aucun d’entre eux ne vise la garantie de la qualité au niveau national. L’homologation des cursus et des universités incombe à chacun des États (Länder) et se fait en conformité avec certains critères plus ou moins formels. L’évaluation est conduite, soit au niveau de chaque université, soit au niveau régional (par exemple dans le Nordverbund). En conséquence, ses résultats ne bénéficient pas d’une grande attention de la part de l’opinion publique. L’homologation en est encore à ses débuts et se limite aux programmes nouvellement créés de licence et de maîtrise. Le seul instrument de comparaison de l’enseignement supérieur qui couvre l’ensemble du pays est constitué par les classements effectués par des établissements privés. On examine ici les incidences de cette absence de dispositif national en tenant compte aussi bien des politiques nationales de garantie de la qualité et des classements. A propos de ces derniers, on définit les normes méthodologiques essentielles auxquelles ils doivent répondre afin de jouer leur rôle.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error