1887

Incitations et transparence

Le contexte canadien

Institutional Management in Higher Education

Depuis 1997, le gouvernement fédéral du Canada a mis en place diverses mesures incitatives pour accroître considérablement le financement de la recherche universitaire au pays. Ces initiatives de financement ont été bien accueillies par les universités canadiennes, mais elles accordent aussi une importance accrue à la reddition de comptes, ce qui impose aux universités de nouvelles conditions d’admissibilité à ces fonds. Étant donné que la recherche et l’innovation sont devenues des catégories de dépenses plus importantes pour les fonds publics fédéraux, les universités canadiennes sont soumises à un examen de plus en plus strict en raison des préoccupations liées à la reddition de comptes et à la sécurité publiques. Les nouveaux programmes nécessitent souvent une plus grande coordination centrale stratégique, et le personnel administratif des universités, en plus du corps professoral, doit par conséquent justifier les demandes de financement. Les universités sont également tenues de se conformer à une série croissante de directives et de règlements codifiés par le gouvernement fédéral. Ces attentes fédérales en matière de reddition de comptes se multiplient à mesure que l’investissement dans la recherche et les différents types de mécanismes de financement croissent et se compliquent du fait que les ...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error