1887

Développer une activité de recherche

Les défis qui attendent les retardataires et les nouveaux venus

Institutional Management in Higher Education

Dans les pays de l’OCDE, pouvoirs publics, décideurs et gestionnaires universitaires s’intéressent à l’avenir de l’enseignement supérieur et s’interrogent sur le rôle de la recherche dans le cadre de l’enseignement. Le débat s’inscrit dans un contexte marqué par le fait que la production de savoir et la contribution de l’enseignement supérieur à l’économie, au prestige et au statut d’un pays sont en train de transformer rapidement le système d’enseignement supérieur : le laisser-faire cède la place à la concurrence du marché. De nombreux gouvernements sont par ailleurs convaincus que le système actuel de financement et d’organisation ne pourra pas perdurer. Le financement de la recherche doit-il se répartir équitablement entre les différents établissements ou bien faut-il au contraire que seuls certains établissements se concentrent sur la recherche, les autres se consacrant à l’enseignement et à la formation ? Si au cours de la seconde moitié du XXe siècle la massification a imposé sa logique à l’enseignement supérieur dans les pays de l’OCDE, c’est désormais la concurrence, liée en partie à la capacité de recherche, qui joue un rôle analogue au début de ce XXIe siècle. Cette logique pèse de manière assez marquée sur le mode d’organisation et de gestion des établissements. L’article examine les défis spécifiques que doivent relever les établissements d’enseignement supérieur récents ou en cours de création pour développer leur activité de recherche à partir d’une base « fragile ». En cours de processus, leur expérience soulève des questions plus vastes pour les établissements comme pour les pouvoirs publics...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error