1887

Combler l'écart pour les élèves immigrés

Politiques, pratiques et performances

image of Combler l'écart pour les élèves immigrés

L’OCDE a procédé à des examens de la politique de formation des migrants en Autriche, au Danemark, en Irlande, en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède, et s’est penchée sur l’expérience de nombreux pays en matière de formation de cette population. Cette publication offre des données comparatives sur l’accès, la participation, et les résultats scolaires des élèves issus de l’immigration par rapport aux autres élèves, et recense une série d’options pour l’action publique, à la lumière d’expériences réussies.

French English

.

Politiques scolaires

L’examen des pays a montré que pour combler l’écart de résultats entre élèves autochtones et élèves immigrés, il ne suffit pas de définir des politiques et d’adapter les programmes scolaires à l’échelle nationale. Il faut aussi apporter des changements institutionnels dans chaque école, notamment modifier la manière dont l’école est dirigée, les méthodes pédagogiques et les modes de coopération entre l’école et les parents. Le présent chapitre est consacré aux politiques et pratiques qui, au niveau des écoles, peuvent aider les chefs d’établissement et les enseignants à répondre à la diversité culturelle et linguistique croissante de leurs élèves. Dans la première section de ce chapitre, on expose des politiques et des pratiques encourageantes de soutien linguistique. La maîtrise de la langue d’enseignement est un outil de première importance, préalable à tout apprentissage. Mais former les maîtres à l’enseignement dans la langue du pays d’accueil en tant que seconde langue n’est qu’une manière de répondre à la diversité dans la pratique et la planification de l’éducation. Dans la deuxième section du chapitre, consacrée au cadre d’enseignement et d’apprentissage, on suggère d’adopter une démarche intégrée, à l’échelle de l’établissement tout entier, pour que les élèves immigrés soient soutenus non seulement par des cours spécialisés, mais de façon globale, pour l’ensemble du programme scolaire et toutes les activités scolaires et périscolaires. Enfin, la troisième section souligne à quel point il est important de trouver de nouveaux moyens de communication et de collaboration pour encourager la participation des parents et celle de la collectivité au profit des établissements accueillant des élèves venus d’horizons divers. Prises ensemble, ces trois démarches peuvent contribuer à l’instauration d’un climat favorable dans l’école et dans les classes, où la diversité doit être vue comme une richesse et non un obstacle au succès de l’enseignement et de l’apprentissage.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error