1887

Combler l'écart pour les élèves immigrés

Politiques, pratiques et performances

image of Combler l'écart pour les élèves immigrés

L’OCDE a procédé à des examens de la politique de formation des migrants en Autriche, au Danemark, en Irlande, en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède, et s’est penchée sur l’expérience de nombreux pays en matière de formation de cette population. Cette publication offre des données comparatives sur l’accès, la participation, et les résultats scolaires des élèves issus de l’immigration par rapport aux autres élèves, et recense une série d’options pour l’action publique, à la lumière d’expériences réussies.

French English

.

Introduction

Depuis 1960, la migration nette a triplé dans les pays de l’OCDE. L’intégration des immigrés sur le marché du travail est un enjeu auquel les pouvoirs publics doivent faire face sans délai, et constitue désormais une priorité de niveau élevé ainsi qu’un thème de recherche. Mais l’intégration des élèves immigrés dans le milieu scolaire n’a guère fait l’objet d’études. L’OCDE a donc entrepris un Examen des politiques de formation des migrants pour comparer les résultats scolaires de ces élèves à ceux de leurs condisciples autochtones, et pour déterminer le type de mesures à prendre par les décideurs face aux disparités afin, le cas échéant, d’y remédier. Ce premier chapitre offre une vue d’ensemble du projet et présente des questions de fond à caractère transversal. Pour commencer, il explique les raisons ayant conduit l’OCDE à entreprendre l’Examen des politiques de formation des migrants. Ce chapitre présente ensuite huit instruments d’action souvent utilisés pour orienter les politiques en question, à savoir : 1) définition des buts explicites de la politique d’éducation en direction des immigrés dans le cadre plus large des objectifs de la politique d’éducation ; 2) mise en place d’une réglementation et d’une législation ; )3 élaboration de stratégies de financement efficaces ; 4) établissement de normes, de diplômes et de cadres de certification ; 5) définition des programmes scolaires, de directives et de méthodes pédagogiques ; 6) renforcement des capacités (spécialement la formation et l’aide aux enseignants) ; 7) sensibilisation, communication et diffusion, et 8) suivi, recherche, évaluation et remontée de l’information. Ce chapitre présente également les principaux messages généraux à caractère transversal qui mettent en contexte les chapitres 2, 3 et 4. Ces messages insistent sur l’importance de la prise en compte de « l’hétérogénéité » de la population des élèves immigrés, l’intérêt d’une approche globale et du partage des responsabilités à tous les niveaux et entre toutes les principales parties prenantes, et le juste équilibre à trouver entre les mesures « universelles », s’appliquant à la totalité des élèves, et des mesures « ciblées » sur les élèves immigrés.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error