1887

Apprendre au-delà de l'âge de quinze ans

Une décennie après l'enquête PISA

image of Apprendre au-delà de l'âge de quinze ans

Les compétences jouent un rôle clé dans la prospérité économique et sociale. Il apparaît donc essentiel pour tous les pays de comprendre comment elles évoluent au fil du temps. La publication Apprendre au-delà de l’âge de quinze ans s’intéresse plus particulièrement au développement des compétences en compréhension de l’écrit durant la transition de l’adolescence à l’âge adulte. Elle explore les résultats d’une étude unique menée au Canada qui combine des données de l’enquête PISA, d’une enquête longitudinale – l’Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) – et d’une réévaluation des compétences en compréhension de l’écrit neuf ans après la première évaluation des élèves dans le cadre de l’enquête PISA.

Les résultats indiquent une amélioration importante des compétences en compréhension de l’écrit chez tous les jeunes Canadiens entre l’âge de 15 et 24 ans, et soulignent l’importance de la flexibilité des systèmes d’éducation. Grâce aux programmes de seconde chance permettant de reprendre les études, même les élèves qui affichaient un faible niveau de performance à l’âge de 15 ans peuvent ainsi acquérir les compétences nécessaires à leur réussite sur le marché du travail.

French English

.

L'amélioration des compétences en compréhension de l'écrit avant et après l'âge de 15 ans

L’une des caractéristiques distinctives de l’amélioration des compétences en compréhension de l’écrit avant et après l’âge de 15 ans est que les élèves très performants acquièrent des compétences à un rythme inférieur à celui des élèves moins performants ; ainsi, certains groupes d’élèves plutôt peu performants en compréhension de l’écrit à 15 ans avaient pu combler en partie, à 24 ans, l’écart qui les séparait des plus performants lors de l’évaluation PISA-15. Le présent chapitre dévoile d’autres données probantes de la convergence des compétences en compréhension de l’écrit en examinant comment le milieu familial et le milieu scolaire influent sur les compétences en compréhension de l’écrit à l’âge de 15 ans, ainsi que sur l’accroissement de ces compétences entre 15 et 24 ans. Point important s’il en est : les jeunes plus enclins à apprendre de manière autonome n’obtiennent pas d’aussi bons résultats dans les environnements fortement structurés, que l’on retrouve souvent durant la période de scolarité obligatoire, mais semblent se démarquer dans les environnements où ils jouissent d’une plus grande autonomie.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error