1887

Analyse des politiques d'éducation 2004

image of Analyse des politiques d'éducation 2004

L’édition de 2004 d’Analyse des politiques d’éducation fait le point sur diverses questions de fond et sur certains développements à l’échelle internationale. Elle porte notamment sur : le rôle des établissements non universitaires pour élargir l’accès à l’enseignement supérieur, diversifier les filières proposées et les adapter davantage aux besoins ; la façon dont les pays peuvent rentabiliser leurs investissements dans les TIC éducatives ; les défis que la formation tout au long de la vie implique pour les établissements scolaires ; et la façon dont les politiques fiscales peuvent favoriser la formation tout au long de la vie. L’édition de 2004 comprend aussi un résumé des grands changements survenus récemment dans les pays de l’OCDE dans de multiples domaines.

French English, German

.

Nouvel éclairage sur les options non universitaires

Centre for Educational Research and Innovation

Une part considérable de l’enseignement supérieur est à présent assurée non plus dans les universités mais dans des établissements présentant des caractéristiques très diverses. Ces structures, qui représentent une autre stratégie possible pour accroître la scolarisation à ce niveau d’enseignement, sont souvent plus accessibles et offrent une plus grande diversité de filières que l’université traditionnelle. Beaucoup ont une vocation professionnelle, mais certaines proposent des formations à caractère récréatif ou un autre itinéraire possible pour accéder aux études universitaires. S’il est vrai que nombre d’entre elles assurent des études de niveau supérieur, d’autres dispensent des formations à de multiples niveaux. Rivalisant parfois avec les universités, les établissements non universitaires peuvent cependant aussi avoir des finalités et des méthodes qui leur sont propres. Ils sont souvent moins généreusement dotés que les universités, ce que les différences de programmes ne peuvent pas toujours justifier, d’où d’importantes questions d’équité. Certes, les établissements non universitaires ne manqueront pas de jouer un rôle dans l’offre future de formations, mais il arrive que leur position et leur mission dans les systèmes d’enseignement supérieur soient ambiguës. Dans ce cas, les pays doivent déterminer la finalité particulière de ces établissements, en adapter les structures et les financer en conséquence.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error