1887

Améliorer la direction des établissements scolaires, Volume 1

Politiques et pratiques

image of Améliorer la direction des établissements scolaires, Volume 1

Alors que les pays s’efforcent de réformer leurs systèmes éducatifs et d’améliorer les résultats des élèves, la direction d’établissement est une priorité dans les programmes d’action gouvernementale en matière d’éducation. Cela étant, dans de nombreux pays, les hommes et les femmes qui dirigent les établissements sont surchargés de travail, sous-payés et approchent l’âge de la retraite. De plus, les candidats pour assurer la relève ne sont pas nombreux.

Quelles fonctions de direction contribuent le plus à améliorer les apprentissages des élèves ? Comment affecter et répartir au mieux les tâches de direction ? Comment doter les personnels concernés des compétences voulues pour leur permettre d’assurer une direction d’établissement efficace ? Comment rendre ces professions attrayantes à des candidats de qualité ?

Cet ouvrage s’appuie sur une étude consacrée par l’OCDE aux pratiques et politiques en matière de direction d’établissement scolaire dans le monde. Étayé par une perspective internationale intéressante, il recense quatre grands moyens d’action et diverses options pour aider les pouvoirs publics à améliorer la direction d’établissement aujourd’hui et renforcer durablement la direction demain.

French English, Lithuanian, Spanish, Estonian

.

Faire de la direction des établissements scolaires un choix professionnel attrayant

Le présent chapitre analyse l’offre de personnel de direction des établissements scolaires et définit les moyens d’action susceptibles de rendre la profession de chef d’établissement plus intéressante aux yeux des candidats compétents. Un grand nombre de chefs d’établissement actuellement en poste prendront leur retraite au cours des prochaines années, ce qui suscite des inquiétudes quant à une pénurie de chefs d’établissement dans plusieurs pays. Cette fonction est souvent perçue comme peu attrayante et suscite de moins en moins de candidatures. Certains pays indiquent que les enseignants et les cadres moyens se montrent peu enclins à briguer les postes de direction dans les établissements scolaires en raison de l’image négative qu’ils véhiculent, de structures de recrutement inadaptées, de niveaux élevés de responsabilité et de rémunérations relativement basses. Pour améliorer l’efficacité du recrutement des candidats de qualité au poste de chef d’établissement, les pouvoirs publics doivent adopter des actions stratégiques, axées sur une professionnalisation des processus de recrutement et de remplacement, sur l’alignement des rémunérations et des incitations avec les nouvelles responsabilités et sur la création de possibilités d’avancement professionnel pour les chefs d’établissement.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error