1887

Accréditation et assurance qualité

Le modèle suisse

Institutional Management in Higher Education

En Suisse, comme dans d’autres pays européens, les notions d’accréditation et d’assurance qualité à l’université ont pris une nouvelle dimension sous les effets conjugués de l’autonomie grandissante des universités, de l’apparition de nouveaux types d’établissement d’enseignement offrant des programmes internationaux, et de la mise en œuvre de la Déclaration de Bologne. Au vu de ces développements, le gouvernement fédéral suisse et les cantons universitaires ont convenu d’instituer conjointement un Organe d’accréditation et d’assurance qualité qui serait chargé des questions non seulement d’accréditation, mais aussi d’assurance qualité et de promotion de la qualité dans les universités.

Les discussions entourant la création d’un organe chargé d’examiner de manière critique la qualité de l’enseignent supérieur ont déclenché en Suisse un vif débat. Toutefois, après des mois de débat acharné entre les universités et les autorités politiques (gouvernement et administration), les différents points de vue ont fini par converger vers un modèle qui jouit aujourd’hui du soutien sans réserve de toutes les parties concernées. Ce modèle présente l’avantage de ne pas se limiter aux seules questions d’accréditation (c’est-à-dire de respect de normes minima), mais de comprendre aussi la mise en œuvre des mécanismes d’assurance qualité nécessaires pour garantir un développement durable de la qualité dans les universités. Les propositions d’accréditation formulées dans le cadre de ce modèle concerneront en outre les filières d’études comme les établissements universitaires.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error