1887

Revue économique de l'OCDE

Volume 2008

image of Revue économique de l'OCDE

Ce numero de la Revue économique de l'OCDE comprend des articles sur services assurés par les pouvoirs publics et distribution des ressources économiques des ménages,  améliorer l’efficacité des dépenses de santé et les politiques structurelles.

French English

Résilience économique aux chocs

Le rôle des politiques structurelles

Bien que les fluctuations cycliques de l’activité se soient atténuées au cours des années récentes, leur ampleur et leur évolution continuent de différer sensiblement entre pays de l’OCDE. L’une des explications à cette hétérogénéité est que les pays affichent différents degrés de résilience à des chocs communs.

Cet article explore la contribution des politiques et des institutions sur les marchés financiers, du travail et des biens et services à ces écarts de résilience. À partir de régressions sur un panel de 20 pays de l’OCDE portant sur la période 1982-2003, l’article identifie l’impact des politiques sur deux dimensions de la résilience : l’effet d’un choc à l’impact et sa persistance ultérieure. Il ressort que les politiques et les institutions entraînant des rigidités sur les marchés du travail et des biens et services atténuent l’impact initial d’un choc mais rendent cet effet plus persistant, tandis que des politiques favorisant le développement des marchés hypothécaires réduisent la persistance et ainsi améliorent la résilience.

Combinant ces deux dimensions de la résilience, l’article utilise ensuite les équations estimées pour construire des indicateurs de résilience pour chacun des pays de l’OCDE concernés, sur la base de leurs politiques et de leurs institutions actuelles ou récentes. Cette analyse fait ressortir trois groupes de pays. Dans les pays anglophones, les simulations suggèrent que les chocs ont un impact initial significatif, mais que celui-ci se dissipe assez rapidement. A contrario, dans de nombreux pays d’Europe Continentale, l’impact initial des chocs est atténué, mais leurs effets se font ressentir plus longtemps et la perte de production cumulée tend à être plus élevée que dans les pays anglophones. Enfin, quelques petits pays Européens combinent à la fois un impact modéré des chocs et un retour relativement rapide à l’équilibre.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error