1887

Réformes économiques 2016

Objectif croissance rapport intermédiaire

image of Réformes économiques 2016

Objectif croissance est la publication périodique de l'OCDE consacrée aux réformes structurelles jugées prioritaires pour rehausser les revenus dans les pays de l'OCDE et dans certaines grandes économies non membres de l'Organisation (l'Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, la Fédération de Russie, l'Inde et l'Indonésie). Les priorités d'action identifiées sont actualisées tous les deux ans et présentées dans un rapport complet, incluant des notes par pays dans lesquelles sont formulées des recommandations précises correspondant à ces priorités. Le prochain rapport complet sera publié en 2017.

Ce rapport intermédiaire présente un bilan des mesures prises par les autorités au cours des deux dernières années dans les domaines jugés prioritaires pour la croissance. Cet exercice d'inventaire s'appuie sur un ensemble d'indicateurs comparables au niveau international, qui permet aux pays d'évaluer leurs performances économiques et leurs politiques structurelles dans un large éventail de domaines.

French English

.

Éditorial Retrouver une croissance saine : agir au service d'une productivité plus forte et plus inclusive

Un redressement de la croissance mondiale reste difficile à obtenir, près de huit ans après le déclenchement de la crise financière. La reprise est toujours léthargique dans les économies avancées, en particulier dans la zone euro et au Japon, et la croissance s’est ralentie dans les économies de marché émergentes. Le commerce international et l’investissement demeurent moroses, tandis que la progression de l’emploi et la croissance des salaires ont été décevantes. Les marchés de capitaux sont de plus en plus volatils, à l’heure où les flux financiers sont déterminés à la fois par une quête de rendement et de sécurité. Pour retrouver une croissance vigoureuse et inclusive, les pouvoirs publics doivent agir de toute urgence, en mobilisant de façon simultanée les politiques monétaire, budgétaire et structurelles. D’un côté, des politiques de la demande ne permettront pas seules de revenir à une croissance durable, mais de l’autre, des mesures destinées à renforcer la concurrence et l’innovation, à stimuler la création d’emplois et à assainir les systèmes financiers afin qu’ils financent l’investissement ne porteront leurs fruits que si la demande est suffisante.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error