1887

2018 Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2018 Numéro 2

image of Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2018 Numéro 2

Les Perspectives économiques de l’OCDE, publication semestrielle, présentent une analyse des grandes tendances économiques qui marqueront les deux années à venir. Les Perspectives économiques proposent un ensemble cohérent de projections concernant la production, l’emploi, les prix et balances des opérations courantes et budgétaires.

Tous les pays membres de l’OCDE sont examinés ainsi que certains pays non membres. Cette édition comporte une évaluation générale, un chapitre spécial sur les implications du découplage salaires-productivité sur les politiques publiques et un chapitre résumant les tendances économiques et fournissant des projections par pays.

L'Annexe statistique est disponible uniquement en ligne, à l'adresse https://dx.doi.org/10.1787/eco_outlook-v22018-2-fr.

French German, English

.

Évaluation générale de la situation macroéconomique

L’expansion mondiale a connu son point culminant. De fait, la croissance du PIB mondial devrait, selon les prévisions, céder progressivement du terrain et revenir de 3.7 % en 2018 à environ 3 ½ pour cent en 2019 et 2020, soit un niveau globalement conforme à la croissance de la production potentielle mondiale (). À court terme, les mesures d’accompagnement prises par les pouvoirs publics et la forte progression de l’emploi vont continuer de soutenir la demande intérieure. Cependant, les politiques macroéconomiques devraient devenir moins accommodantes au fil du temps, et les tensions commerciales, le durcissement des conditions financières et le relèvement des prix du pétrole devraient continuer à peser sur l’activité. Dans la zone OCDE, la croissance devrait ralentir graduellement et passer d’environ 2 ½ pour cent en 2017‑18 à un peu moins de 2 % d’ici 2020. Les salaires et les prix devraient augmenter, mais modérement. L’importance du rapport de cause à effet entre capacités et inflation demeure très incertaine, et des risques de redémarrage plus vigoureux de l’inflation existent. L’augmentation des prix du pétrole intervenue cette année a poussé l’inflation globale à la hausse, et les droits de douane à l’importation ont commencé à contribuer à l’augmentation des prix dans quelques pays. Les échanges mondiaux ont déjà faibli, et les restrictions commerciales ont un impact négatif sur la confiance et les projets d’investissement ; au niveau mondial, la progression des échanges devrait probablement rester inférieure à 4 % par an en moyenne sur la période 2018‑20.

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error