1887

2005 Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 2

image of Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2005 Numéro 2

Deux fois l’an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années et examinent les politiques économiques requises pour favoriser une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées. Cette édition couvre les perspectives jusque fin 2007. Complétées par un large éventail de statistiques internationales, les Perspectives constituent un incomparable outil d’information sur l’économie mondiale. Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera dans cette édition un chapitre analytique sur la récente hausse des prix de l'immobilier.

French English, German

.

Chine

Stimulée par une forte contribution du secteur extérieur, l'expansion économique chinoise est restée rapide en 2005. Au cours de la période considérée, la croissance de la production pourrait demeurer supérieure à 9% et devrait probablement être tirée par la demande intérieure, compte tenu de l'assouplissement des politiques budgétaire et monétaire, dont l'orientation s'est faite plus neutre, tandis que le taux de change effectif s'appréciait légèrement. Néanmoins, après avoir sensiblement augmenté en 2005, l'excédent des paiements courants n'est guère susceptible de diminuer en pourcentage du PIB, et il pourrait continuer à s'accroître en termes nominaux. D'après les prévisions, l'inflation -- mesurée par l'indice implicite des prix du PIB -- devrait tomber sous la barre des 4%.

Des tensions croissantes vont probablement se manifester dans le cadre des interactions entre la politique de change et la politique monétaire des autorités, étant donné l'ampleur persistante de l'excédent des paiements courants et des entrées de capitaux. Une poursuite de l'appréciation du taux de change contribuerait à régler ces problèmes, ainsi qu'à prévenir une résurgence de l'inflation. Elle favoriserait également l'évolution de la politique économique vers l'utilisation d'instruments de marché, réduisant la nécessité de recourir à des mesures administratives d'encadrement du crédit, et renforçant du même coup les progrès accomplis en matière de réforme du secteur bancaire au cours de l'année écoulée.

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error